Vatnajökull et Jökulsárlón : région des glaciers en Islande

 

 

 

Et voilà nous arrivons à la fin de mes récits Islandais, avec l’étape que j’ai je crois le plus aimé, la région des glaciers. Comme je vous le disais l’Islande a ce truc puissant qui fait qu’une fois rentré chez toi, tu as envie d’y retourner, d’explorer un peu plus ce beau pays. Alors, forcément me replonger dans ces photos n’arrange rien. Je vous raconte un peu, avec quelques images, enfin non beaucoup d’images de ces beaux endroits, à couper le souffle.

 

Jökulsárlón, lac proglaciaire en Islande

On a démarré notre petit périple glacé par Jökulsárlón, je vous parlais de notre virée depuis Reykjavik dans cet article, on a poursuivi notre route jusqu’à ce lac mythique dont tout le monde parle ! Et nous ne sommes pas déçus du détour… Le Jökulsárlón est un lac proglaciaire situé en Islande, au sud-est. Il se trouve à environ 5h de Reykjavik (2h30 de Vik), une petite trotte à laquelle on tenait. On avait très envie de voir des glaciers, d’en prendre plein la vue par ces bouts de glace géants pour la première fois de notre vie. Vous trouverez le lac facilement en allant vers Hofn c’est un peu avant, au sud du glacier Vatnajokull dont je vous parle en bas de l’article.

 


 

 

 

En faisant quelques recherches j’ai appris que ce lac faisait 18km et surtout 260 mètres de profondeur, le plus profond du pays, les chiffres sont impressionnants et il l’est tout autant lorsqu’on y fait un saut. Visuellement l’endroit est très beau, il est aussi paisible et reposant. Le bruit des bouts de glace qui évoluent sur le lac, toutes ces couleurs, le noir, le bleu, le blanc, j’aurais pu y passer des heures à observer, trainer la et respirer. Un vrai moment de bonheur, découvrir un endroit aussi dépaysant et incroyable.

 


 

On a fait des petites balades sur les chemins autour du lac, on a attendu que le soleil se couche et que la lumière rasante donne une autre dimension à ce lac majestueux. La lumière chaude du coucher de soleil, les rayons qui se faufilent entre les blocs de glace pour révéler de nouvelles couleurs c’était magique, un moment hors de temps. Je crois que j’en ai même oublié le froid, les gens, j’ai profité de ce spectacle de la nature. Je ne regrette pas d’être passée par ici, et l’idée de redécouvrir un jour le lac en été me plait bien.

On a dormi non loin de là dans un endroit charmant, une cabane en bois avec une vue superbe. Un réveil très agréable au milieu de la nature Islandaise, avec une vue qu’on ne trouvera pas ailleurs. Facile d’accès sur la route c’est idéal pour repartir de bon matin le lendemain matin après un bon petit déjeuner !

  • Guesthouse Nypugardar, 781 Hornafjordur, Islande

 


 

 

 

 

 


 

Vatnajökull, en prendre plein la vue

 

 

Le lendemain après un réveil magique avec une vue superbe on a filé vers le glacier Vatnajökull. J’en avais entendu parlé sur des guides et comme on rêvait de voir un glacier de plus près, on a foncé sans réfléchir une seconde ! Enfin si on a un peu cogité, cherché le chemin pour y accéder et surtout pour pouvoir aller entre les bouts de glace et au plus près de ce géant impressionnant… Comme Yohann adore l’aventure et sortir des sentiers battus on s’est baladés, on s’est faufilé entre les bouts de glace, on a grimpé sans crampons, mais en faisant attention. Un pur moment d’évasion et de bonheur !

 


 

Pour la petite histoire le Vatnajökull est la plus grande calotte glaciaire d’Islande, et le second d’Europe. Vous le trouverez à quelques kilomètres du lac Jökulsárlón, on l’aperçoit de loin, puis il y a un point de vue où vous pouvez observer l’immensité de ce glacier. C’est un endroit assez impressionnant, entre l’immensité de ce lieu, les couleurs, le bleu et le noir qui se confondent avec tout un tas de textures, la roche.. C’est juste sublime.

 


 

 

On s’est baladés, on s’est faufilés dans des petites grottes de glace, on a pris des tonnes de photos et on en a surtout pris plein la vue ! Vraiment, je vous recommande de faire un saut par cet endroit et de ne pas s’en tenir au point de vue, et de profiter du lieu en vous baladant, en explorant c’est un vrai bonheur ! Je crois que c’est ce que j’ai le plus aimé, explorer, être seuls au monde au milieu de cette beauté de la nature. C’est ce qu’on était venus chercher ici, un endroit comme celui-là, une sensation de liberté, de plénitude. Alors, c’est un peu philosophique, une peu gnian-gnian, mais qu’est ce que c’était bon ce moment ! Le paysage est époustouflant vous l’avez compris !

 


 

 

On a ensuite filé vers Reykjavik, parce que toutes les bonnes choses ont une fin, et le retour était imminent. Dernier stop à Jökulsárlón avant de rentrer… Neige à gogo, petite tempête, et surtout couché de soleil magnifique ont rythmé ce retour sur cette fameuse route numéro 1 que j’ai hâte d’arpenter à nouveau ! Pour ceux qui hésitent à aller en Islande, qui se posent des questions sur ce pays, n’hésitez plus foncez ! Oui c’est une destination un peu coûteuse, depuis certaines régions ce n’est pas forcément très bien desservi, mais c’est franchement une belle expérience et je crois que peu de voyageurs ayant goûté à l’Islande diront le contraire, ça vaut vraiment une visite !

On se retrouve pour de nouveaux récits de voyages, de petites balades.

À très vite !

 


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *