Photo bulding New yorkBuilding, New York (2013).

Et si on parlait de voyage aujourd’hui ? Il faut dire que ce beau temps, l’arrivée du printemps, les après-midi en terrasse, les balades à faire des photos me secouent les méninges. Et oui, j’ai des envies (mais qui n’en a pas ?) de vacances, de voyage . Le souci c’est qu’actuellement je ne peux m’envoler vers des terres inconnues (je suis fauchée mais pas que, je n’ai aussi pour le moment pas de vacances).

Architecture MontréalFaçade, Montréal (2013).

Comme on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie et bien je trouve des alternatives à mes contraintes. Je m’inspire et voyage visuellement avec Pinterest (que dieu bénisse celui qui a créé ce réseau social, bon sang ce que c’est bon !) et avec mes vieilles photos de vacances passées. Du coup je vous ressors les clichés poussiéreux de mes fonds de tiroirs (ça a un côté sympa non les petites sessions remember non ?)

Photo Tacheles BerlinTacheles, à Berlin (2011).

Et puis comme je suis une fille sympa jusqu’au bout, je vous fais grâce à cet article (cette patate chaude) voyager avec moi. Session remember jusqu’au bout (je ne fais pas les choses à moitié) puisque je vous ai concocté une série spéciale en black & white (pour faire plus sorti des fonds de tiroirs et nostalgique tu ne peux pas je crois). Pour être honnête y a d’autres raisons plus esthétiques et photographiques à ce choix de photos et à cette série. Des photos en noir et blanc, parce que c’est vrai que je trouve que certains lieux, certaines images méritent un beau noir et blanc très intense, ça leur donne une certaine puissance que la couleur ne leur donne pas.

Photo Barcelone Cathédrale « Santa Creu i Santa Eulalia », à Barcelone (2012).

Le noir et blanc est très utilisé en photographie (parfois peut être même trop) et beaucoup d’entre nous diront « j’adore le noir et blanc, c’est sublime ». On a aussi tous en tête ces magnifiques photos en noir et blanc d’époques et de grands photographes (Capa, Arbus, Doisneau, Cartier-Bresson, Newton et bien d’autres talents fous que j’aime d’amour). C’est vrai qu’on a certainement aussi tous en tête des clichés sombres ; les photos qu’on faisait entre potes, adolescents, qu’on passait en noir et blanc, en contrastant un max pour cacher notre peau et nos tronches disgracieuses (me faites pas croire que je suis la seule à avoir fait ça, je sais que ce n’est pas vrai).

Photo bois Iles CanariesLanzarote, aux Iles Canaries (2013).

Malgré ce mauvais souvenir de jeunesse on sera beaucoup à être unanimes, le noir et blanc c’est souvent fabuleux. Moi j’aime qu’il soit très intense, je bouche souvent les noirs et n’hésite pas quelquefois à fortement contraster ma photo. Je ne photographie jamais directement en noir et blanc, ce n’est qu’après en post-traitement que je me demande comment ma photo pourra dégager tous son potentiel, en couleurs ou en noir et blanc. Et bien souvent, j’ai des surprises une photo que je ne soupçonnais pas se révèle ; je crois que c’est aussi ça la magie du noir et blanc. Je ne sais pas ce que vous en pensez, certains me diront peut-être ne pas adhérer du tout au noir et blanc, d’autres l’aime peut-être peu intense, après tout je crois qu’on peut en avoir pour tous les goûts, même avec le noir et blanc.

Memorial BerlinMemorial, à Berlin (2011).

Mes envies de voyages, ces photos retrouvées et mon attirance pour la photographie de voyage, ont façonné cette série. Je vais vous dire un secret, je ne photographie que rarement en série, surtout en voyage ou en balade, je suis très freestyle (du genre à m’éparpiller à droite à gauche sans suivre un fil rouge). Je « fabrique » ou « assemble » mes séries après, je forme des couples (polygames) en me disant tiens toi tu vas bien avec toi, inversement. Il m’arrive aussi de fonctionner autour d’une idée, de penser à un thème et chercher mes photos qui pourraient coller. Je trouve ça sympa, ça me permet d’avoir je pense, des séries variées (parfois un peu farfelues certes).

Photo Pont de Brooklyn New YorkBrooklyn Bridge, New York (2013).

Pour celle-ci c’est uniquement des photos de voyages, des monuments, des lieux ou des paysages que j’ai photographiés durant mes vacances. Vous y verrez Berlin, New York, Montréal, ou Barcelone, j’indique sous chaque photo le lieu où elle a été prise, c’est tout (je ne me sens pas l’âme d’une guide touristique ou blogueuse voyage pour le moment, ne jamais dire jamais). J’espère quand même vous faire découvrir (ou redécouvrir) des endroits et pourquoi pas un peu voyager, en tout cas je suis curieuse de connaitre votre opinion sur la photographie en noir et blanc, sur la façon dont vous l’aimez ou ne l’aimez pas d’ailleurs. Peut-être même que certains me laisseront des liens vers des portfolios, blogs pour découvrir vos univers black & white (j’en suis curieuse et impatiente).

Photo Pont de Brooklyn New YorkVue du Brooklyn Bridge, New York (2013).

Photo BarceloneÉglise, Barcelone (2012). 

photo vieux scooter, vespaVespas, Barcelone (2012).

8 thoughts on “Machine arrière, mon monde comme en 1800”

  1. Je viens juste de découvrir ton blog grâce à la Une sur Hellocoton. Tes clichés sont magnifiques, ils dégagent beaucoup de choses ! J’avoue être une adepte du noir et blanc aussi, ça rend une photo tellement intense !
    Enfin, je tenais à te féliciter ; tu es vraiment douée ! Et puis merci pour ce joli voyage en images…

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *