Photographie montréal

Bien souvent en photographie on te baragouine tout un tas de règles à enfoncer dans ta petite tête d’apprenti photographe. Y en a tellement que je ne saurai pas vous les citer et en fait pour être honnête je n’aime pas les règles et encore moins en photographie. Je vais (pour une fois) ne pas être de mauvaise foi et avouer que lorsque j’en ai appris certaines et que j’ai commencé à bidouiller les réglages de mon appareil photo ça m’a tout de même facilité la vie. J’ai presque ressenti une sorte de sensation de liberté et de toute puissance, je pouvais enfin faire ce que je voulais et pousser mon imagination encore plus loin (faut être honnête le mode auto ça te bride).

Montréal oratoire saint joseph

Il y a des choses comme ça qui ont mis un coup de boost à mes photos, qui m’ont fait progresser et aller plus loin, mais ça fait pas tout. Je vais vous dire, les perfectionnistes de la technique et certains professionnels vont s’étouffer en me lisant et même trouver des défauts à mes photos, mais je m’en tape. J’aime l’imperfection de mes photos, j’aime qu’elles ne respectent pas certaines règles, certains concepts qui par moments nous enferment. Ce que je veux réellement c’est que mes photos racontent quelque chose alors, je dis oui à la technique et aux réglages qui sont au service de l’imagination et de la créativité.

Photographies lignes

Enfin, j’ai l’air bien persuadée de tout ce que je dis hein, il y aura des gens d’accord et d’autres pas comme d’habitude et heureusement. Moi, je fais partie de ces gens qui pensent qu’il ne suffit pas d’un appareil photo de dingue, de connaitre toutes les techniques du bout des doigts et de suivre toutes les règles pour faire quelque chose de beau et surtout quelque chose qui touche. Parce qu’une belle photo selon moi c’est pas forcément une photo réussie techniquement, c’est plutôt une photo qui veut dire et fait ressentir quelque chose. Alors, oui faire des photos, peindre, jouer au foot ça s’apprend, mais je reste persuadée que certains ont le truc qui fait la différence.

photographie graphique

C’est sur que le travail contribue à la réussite (t’as pas juste un don et voilà tu deviens Ronaldo ou Zidane hein, ce serait trop simple). C’est un peu ce que j’attends d’une photo sentir ce truc si particulier poussé à son apogée par le travail, l’outil, la technique et le savoir. Je crois du coup que ce n’est pas évident de se démarquer, tellement nous sommes tous cernés de talents. Je déteste ça cette sensation de concurrence, mais qui à la fois me réjouis, c’est vrai quoi quelle meilleure source d’inspiration pourrions nous avoir ?

Photo grillage

Pour cet article, j’ai choisi des photos graphiques, droites pour illustrer cet article, je ne sais pas trop pourquoi peut-être parce que cette sensation de droiture, de lignes parfaites m’inspire toutes ces règles, ces lignes directrices que l’on est censés suivre. Et puis comme d’habitude je n’ai pas pu m’empêcher de mettre un titre à sensations, un truc un peu trash que je ne pense qu’à moitié (bin quoi ? Faut bien vous faire venir lire mes pavés !). Je philosophe beaucoup on est d’accord, mais j’avais envie de lancer ce sujet, à voir fleurir des photographies partout à droite à gauche, je m’interroge et je me demande ce qu’est vraiment une belle photo pour moi. La curiosité de savoir ce que vous en pensez m’a donné envie de rédiger cet article qui, j’espère suscitera vos réactions susceptibles de m’apporter d’autres réponses.

Oratoire saint joseph montréal

Montréal oratoire saint joseph

7 thoughts on “Lignes directrices, ces règles de photographie dont je me fous”

      1. Hihihi merci pour tes petits mots Laurène ! 🙂 Je me fous d’à peu près tout je fais ma rebelle ahaha ! Je surexpose, cadre mal, oublie parfois la règle des tiers, enfin voilà y en a surement beaucoup que j’oublie c’est mal ! Tes photos sont superbes aussi. Belle journée à toi

  1. Une photographie réussie c’est celle qui satisfait le photographe et qui répond à ce qu’il a voulu faire. C’est l’essentiel.
    J’ai souvent eu des remarques du type « dommage qu’on ne voit pas ceci » « dommage que tu n’aies pas ouvert plus », mais pour quoi faire ? C’est décentré, c’est pas sur le tiers, et alors ? Les règles de photographies sont des règles de composition qui permettent de faire des choix quand on les connaît. La technique, une fois maîtrisée, permet de s’en éloigner ou de s’en rapprocher.
    Derrière une photo il y a un auteur, respectons le. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *